Le Salon du Bourget

#Il est l’heure de s’envoyer en l’air

 

Les hostilités ont été lancé ce lundi 19 Juin avec le 52e Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace. Le plus grand salon Aérospatial du monde sera visitable jusqu’ au 25 juin 2017 au Parc des Expositions du Bourget situé à quelques kilomètres au Nord de Paris.

Ouverture en grande pompe avec la star de ce salon : le spationaute Thomas Pesquet. De retour de mission sur la Station Spatiale Internationale, l’astronaute français a tenu à être présent lors de cet événement pour nous prévenir de  » la fragilité de la Terre ».

Depuis notre petit atelier, situé à Garges-lès-Gonesse, juste à côté du Bourget à vol d’oiseau, nous avons droit chaque après-midi à de spectaculaires démonstrations aériennes ! 

Et comme chaque année depuis 52 ans, l’innovation est au coeur de tous les projets aéronautiques. 150 aéronefs sont présentés aux visiteurs, dont une partie effectue des présentations en vol chaque après-midi. Toujours spectaculaires et fascinants, ces bijoux de savoir-faire toujours plus ambitieux nous permettront peut-être de voler plus loin, plus haut, plus vite et plus écologique !

Parmi toutes ces merveilles technologiques, on peut notamment apercevoir des dirigeables remis au goût du jour. Écologiques et endurants, ces engins sont peut-être promis à un nouvel âge d’or. Grâce à l’entreprise Lockheed Martin qui conçoit des dirigeables hybrides (Hybrid Airships), qui attirent de plus en plus de compagnies de transport. En effet, ces dirigeables sont une vraie opportunité, ils se posent sur n’importe quelle surface et ont une capacité d’emport de 21 tonnes. Ils peuvent alors aussi bien être utilisés pour HAF (Hybrid Air Freighters) pour des missions de logistique que de transport de fret.

Le français Hybrid Air Freighters (HAF) a signé une intention d’achat de 500 millions de dollars pour 12 aéronefs Lockheed Martin afin de réaliser des livraisons de fret dans des zones difficiles d’accès. Le montant est en fait bien plus économique que pour des avions de transport de marchandises.

Le dirigeable s’impose comme une solution « durable et abordable » selon Hubert de Contenson, PDG de HAF pour qui ces appareils ouvrent une « nouvelle ère pour la livraison de fret dans les zones reculées, sans recours à des infrastructures au sol coûteuses ».

Ces engins surgis du temps, puis hier presque utopiques, aujourd’hui plus actuels que jamais, peuvent aussi réaliser des missions de surveillance, fournir du réseau dans des endroits qui ne disposent d’aucune infrastructure de télécommunications, mais aussi assurer des croisières de luxe pour découvrir d’une nouvelle manière la terre vue du ciel.

 

Alors n’hésitez plus à aller faire un tour parmi les allées de ce salon, à partir Vendredi 23 Juin et durant tout le week-end !

|